SAC DE COUCHAGE

Duvet, synthétique, température, matelas de bivouac, etc.
Répondre
Blizzard

Re: SAC DE COUCHAGE

Message par Blizzard » dim. 21 sept. 2014 09:29

Trois kilos et quel volume roulée ?

Avatar du membre
10000
Écureuil (0-5)
Écureuil (0-5)
Messages : 6153
Enregistré le : lun. 5 oct. 2009 12:51

Re: SAC DE COUCHAGE

Message par 10000 » dim. 21 sept. 2014 10:24

A quoi reconnait on de la laine de qualité ? Bonne laine d’extérieur, solide qu'ils disent de la Bizet sur le net :pas:
Tu l'a lavée ?
"Après que le dernier arbre aura été coupé, après que la dernière rivière aura été empoisonnée, après que le dernier poisson aura été attrapé, alors seulement vous vous rendrez compte que l'argent ne peut être mangé."

Avatar du membre
LuckyLode
Ceinture marron en BJ
Ceinture marron en BJ
Messages : 828
Enregistré le : jeu. 17 oct. 2013 21:43
Localisation : Pas loin de la Forêt de Tronçais, Allier, Auvergne

Re: SAC DE COUCHAGE

Message par LuckyLode » dim. 21 sept. 2014 12:45

Je ne sais pas encore Blizz, je n'ai fait que 1/6 ;) Et c'est encore entrin de sécher.

De plus je me suis rendu compte que je n'ai pas assez de laine, du coup ca sera moitié bizet et moitié autre laine.

Oui c'est lavé vite fait, le fait de feurtrer lave aussi la laine donc je lave pas a fond le premier coup.

Avatar du membre
bushcrafteur
Écureuil (0-5)
Écureuil (0-5)
Messages : 37
Enregistré le : mar. 23 mars 2010 18:56

Re: SAC DE COUCHAGE

Message par bushcrafteur » dim. 21 sept. 2014 18:09

daemon a écrit :
Alors voilà, dans l'ordre de priorité, mes critères :

- l'isolation (sachant que j'aimerais avoir confiance pour quatre saisons en Bretagne, où on atteint le plus souvent tout juste o° en hiver. J'ajoute que je suis du genre frileux, enfin je crois)
- la robustesse !
- la longévité, qui va de pair avec la robustesse
- L'encombrement (mon sac fait 60 à 70 l)
- le poids : 2kg me semble être le maximum
- le confort. Pas le principal critère, mais tout de même.
- le prix : 200 euros serait vraiment ma dernière limite.
Tu poses une question délicate. Et il nous manque des informations importantes : ton âge, ton poids et ta taille.

En effet, un sac de couchage ça doit s'essayer comme une vêtement. Par exemple le def4 est trop petit pour moi dans sa taille standard et pourtant je ne mesure que 1.82m. Il est trop petit en M, car je ne peux pas mettre de vêtement, par exemple une bushshirt ou une couverture, dedans. Il faudrait le L. Donc on doit essayer le sac. On e peut pas se fier non plus à la taille. On peut faire 1.80 et faire du 47 en pointure ou bien du 42. Or, les pieds quand on est sur le dos ne sont pas à 90° mais à disons 40°, le 47 allonge beaucoup!

Pur revenir sur le Def4...Pour un sac synthétique, c'est un sac performant pour le poids car il n'a qu'une petite ouverture par rapport à un sac classique. Son second avantage c'est d'avoir très peu de coutures ce qui le rend résistant à l'humidité et au vent. Son troisième avantage c'est une relative continuité entre le corps et la tête et pas de pont thermique à ce niveau. Enfin, il dispose d'une barrière aluminisée perforée et d'un tissu extérieur tissé très serré. L'inconvénient c'est qu'il est moins polyvalent que d'autres sacs : on peut moins l'ouvrir et il évacue moins l'humidité lors de la nuit. Il faut donc être dans son enveloppe de température optimale pour l'apprécier.

Après c'est un sac synthétique de 1.8kg. Le poids est gérable...mais l'encombrement beaucoup moins. Il va remplir une grande partie de ton sac. Plein de gens vont te dire qu'on peut le compresser, mais ça c'est avant de devoir le faire sous le pluie ou par -10°C. Dans ces conditions tu ne veux pas passer 15minutes à batailler avec ton sac, tu veux le mettre dare dare dans ton sac à dos. Et, là il faut un gros volume disponible. Un sac militaire par exemple.
-la robustesse !
- la longévité, qui va de pair avec la robustesse
Pas d'accord.

la robustesse c'est principalement le tissu extérieur, le tissu intérieur (pour les miloufs) et la qualité du zip. Elle est toujours relative sur un sac de couchage. Si tu dors en tente, tu peux avoir un tissu extérieur très très léger. Si tu dors sous tarp et à l'arrache, il faut du solide. Mais de toute façon ce ne sera pas assez solide pour résister à la connerie (crampon, piolet, couteau...) ou au feu. En pratique un sursac peut renforcer la solidité selon les circonstances (ex : sac à viande en coton en face d'un feu).

La longévité, c'est le garnissage : sa qualité intrinsèque et son immobilisation dans le sac. Rien ne sert d'avoir un garnissage durable dans le temps si les coutures qui le maintiennent en place partent toute seule, ou au premier lavage. Et inversement : un sac très bine construit mais dont le garnissage va rapidement s'avachir ou laisser des espaces ne sert à rien.

Pour une utilisation "standard" le duvet offre une très grande longévité. Surtout si tu t'en sers 20 fois par an et le stocke à plat le reste du temps. Dans ces conditions il peut durer plus de 20 ans et la limite se sera la fermeture et peut être le tissu.
En revanche, si tu te sers d'un sac très souvent et sur plusieurs jours...alors le synthétique de qualité durera plus longtemps. Tout simplement parce que ce garnissage est moins sensible à l'humidité et que l'on peut plus facilement le laver. Or, quand tu utilises plusieurs jours de suite un sac, il devient humide et le reste tant que tu ne le fais pas totalement sécher. En plus, il se salit, et ne serait-ce que pour l'hygiène tu dois le laver en l'absence d'aération. Dans ces conditions le bon synthétique est supérieur. Il va perdre son gonflant assez vite (1 à 2 ans) mais dans ce laps de temps ton duvet serait torché. Encore plus si tu dors sous tarp et à l'arrache (ex : sous la pluie). L'humidité va favoriser le développement bactérien/moisissures qui vont vite détruire le duvet.

Quoi prendre?
Pour la plaine je conseillerais un sac en synthétique autour de 1.5kg. Ajusté à ta taille mais dans lequel tu peux encore mettre un collant épais, des chaussettes, un bonnet et une polaire. Si tu prends un sac de marque (Ajungilak, Carinthia, Helsport, The North Face et les autres américains) tu seras autour de 0°C confort si le sac est à ta taille et que tu n'as pas 85 ans. Après les marques que j'ai cité en premier sont un peu plus lourde car elles insistent sur le coté "solide", les américaines importées sont souvent plus légères (ou plus chaudes à poids égal) car elles sont typées "montagne". Les coupes sont plus étroites, les tissus plus fins, les garnissages plus performant mais moins durables.
le confort. Pas le principal critère, mais tout de même.
Pas d'accord.

Le confort c'est le critère n°1.
Evidemment l'isolation participe au confort.
Mais aussi la coupe. Un sac trop petit ou trop étroit quand on dort sur le coté et c'est l'enfer.
Mais aussi le "touché" : un sac dont le contact est synthétique c'est pas terrible.
Mais aussi "le drapé" : sac avec un garnissage doux est plus confortable et plus chaud (il colle à toi et donc quand tu bouges tu aspires moins d'air froid)
Mais aussi la gestion de l'humidité : un sac qui ne devient pas moite durant la nuit est plus confortable.
Mais aussi une tirette qui ne se bloque pas à 2 h du matin
Mais aussi une capuche qui est confortable et se règle facilement
Mais aussi l'absence de velcro qui détruisent tes sous vêtements ou te griffent la joue
ETC..

Pour durer il faut bien dormir et pur bien dormir il faut être confortable. On a aussi pointé auparavant l'importance du matelas.

Un peu long... :lolkc:
Cent français sans couteaux, cent flamands cent couteaux, cent écossais deux cents couteaux.

Blizzard

Re: SAC DE COUCHAGE

Message par Blizzard » lun. 22 sept. 2014 13:55

D'où l'intérêt de n'avoir comme fermeture du sac que le cordon de la capuche. Là aucune fermeture n'est susceptible de se coincer. Il suffit de tenir le cordon sans le nouer.

Le confort thermique est vraiment le seul à rechercher : une nuit à grelotter est davantage épuisante que réparatrice. Ne pas oublier que le corps au repos génère une baisse naturelle de sa T°. Le danger est pour les personnes qui ressentent mal le froid : être frileux n'est pas une tare rédhibitoire, c'est une défense de l'organisme. C'est comme les gens qui n'ont jamais soif mais qui sont les plus sujets aux coups de chaleur et à la déshydratation.

Le froid s'installe avec les mêmes excès autant en plaine que sur le relief. Là où un sac de couchage s'impose, il n'y a pas de règles strictes. Certes, quelque uns diront qu'il y'a des moyennes ; en effet ! mais ne sont-elles pas calculées en y incluant les extrêmes ? Bien sûr,il y en a qui ne sortent qu'en choisissant une météo avec des T° et un temps cléments. Attention, ils ne sont valables que sur leurs lieux de relevés. Il faut tenir compte de la géographie (reliefs, plaines, couloirs, vallées, altitudes, etc.) du lieu de stationnement, mais on oublie les caprices du temps et les micros climats d'un emplacement donné. Il fera beau sur la moitié du pays, ils pleuvra sur l'autre. Celui qui est sur cette limite, aura les pieds au sec, la tête dans l'eau ou l'inverse, tout dépend comment il se positionne.

Chacun fait sont lit comme il se couche, en fonction de lui-même, tout ce qui vous est dit si ce n'est pas faux, n'est pas plus vrai. Si on peut donner un avis sur la qualité d'un matériel, sur son usage c'est une autre histoire écrivait Rudyard.

Répondre

Retourner vers « Couchage »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité