Nettoyage de lame

Foyer au sol, soufflets, quincaillerie, restauration, rénovation, etc.
Avatar du membre
Pierre
Mog-Ur
Messages : 5298
Enregistré le : lun. 20 oct. 2008 20:26

Re: Nettoyage de lame

Message par Pierre » jeu. 4 août 2016 13:14

Dans ce cas là, le mieux, c'est un jésuite.
Si tu as peur, ne le fais pas; si tu le fais, n'aie pas peur. (prov. Mongol)

Avatar du membre
10000
Ceinture blanche en BJ
Ceinture blanche en BJ
Messages : 6108
Enregistré le : lun. 5 oct. 2009 12:51

Re: Nettoyage de lame

Message par 10000 » jeu. 4 août 2016 13:14

C'est quoi la vanne déjà ? :)
"Après que le dernier arbre aura été coupé, après que la dernière rivière aura été empoisonnée, après que le dernier poisson aura été attrapé, alors seulement vous vous rendrez compte que l'argent ne peut être mangé."

Avatar du membre
Pierre
Mog-Ur
Messages : 5298
Enregistré le : lun. 20 oct. 2008 20:26

Re: Nettoyage de lame

Message par Pierre » jeu. 4 août 2016 13:16

Nettoyer l'âme.....
:run:
Si tu as peur, ne le fais pas; si tu le fais, n'aie pas peur. (prov. Mongol)

Avatar du membre
10000
Ceinture blanche en BJ
Ceinture blanche en BJ
Messages : 6108
Enregistré le : lun. 5 oct. 2009 12:51

Re: Nettoyage de lame

Message par 10000 » jeu. 4 août 2016 13:22

oui le jeu de mot ok mais il me semblait qu'il y avait une blague qui allait avec... Elle déjà là peut être :lolkc: auquel cas j'effacerai et je nierai en bloc :ahah:
"Après que le dernier arbre aura été coupé, après que la dernière rivière aura été empoisonnée, après que le dernier poisson aura été attrapé, alors seulement vous vous rendrez compte que l'argent ne peut être mangé."

ChrisG
Ceinture blanche en BJ
Ceinture blanche en BJ
Messages : 43
Enregistré le : ven. 1 avr. 2016 14:18

Re: Nettoyage de lame

Message par ChrisG » mar. 16 août 2016 15:17

isa.bzh a écrit :Cette fois, j'ai nettoyé ma lame avec un bloc que j'ai fabriqué exprès pour mes nettoyages de lame :
argile + résidus de tamisage de l'argile (donc les micro-gravillons qui étaient contenus dans cette argile).
Nettoyage_lame.jpg
ça nettoie, c'est fait avec de la matière première 100% locale, mais c'est assez friable. Je devrais pouvoir améliorer ça en prenant de l'argile de "fond de cuve", bien collante.
Bonjour, pourrais-tu m'indiquer le procédé de fabriquation ? La lame carbone de mon mora compagnon en a grand besoin... À force de couper des orties pour en faire de la soupe, la lame a beaucoup noirci :(

Avatar du membre
isa.bzh
Ceinture blanche en BJ
Ceinture blanche en BJ
Messages : 673
Enregistré le : sam. 1 nov. 2014 12:29
Localisation : Bretagne

Re: Nettoyage de lame

Message par isa.bzh » mar. 16 août 2016 22:00

ChrisG a écrit :Bonjour, pourrais-tu m'indiquer le procédé de fabriquation ?
Voilà les explications, mais pour le moment je n'ai pas de photos ...

Produit de départ : argile récupérée à flanc de fossé, contenant des petits grains durs qui nettoieront la lame. Pas forcément très simple à trouver partout, mais vers chez moi il n'y a que ça :-D
Matériel nécessaire : 2 tamis ou passoires de mailles différentes (matériel de cuisine, ça suffit, le plus fin doit être assez fin, du type tamis à farine)

Phase 1 : extraire de cette argile des grains ayant à peu près la même taille, par le procédé sec OU le procédé aqueux.

Procédé sec
Sécher l'argile, puis la réduire en poudre en l'écrasant (j'écrase avec un disque en bouleau sur une grosse pierre).
Tamiser avec le tamis le plus gros au-dessus, et dessous le plus fin.
Récupérer ce qui reste dans le tamis le plus fin : ce sont les grains qui serviront à polir.

Recommencer l'opération avec ce qui n'est pas passé dans le gros tamis : écraser, double tamisage, récup des grains dans le plus fin.

Recommencer ...

Procédé aqueux : mélanger l'argile avec de l'eau de façon à obtenir une boue épaisse.
Tamiser de la même façon, avec les 2 tamis l'un au-dessus de l'autre, et récupérer les grains dans le tamis le plus fin.

L'avantage du procédé sec, c'est qu'on récupère plus de grains, parce que quand on écrase, ça casse des grains trop gros. L'inconvénient, c'est que c'est plus physique, de broyer l'argile et les grains "à la main" ...

Phase 2 : inclure les grains obtenus dans de l'argile pour former le bloc de polissage

C'est le plus simple : on mélange les grains avec de l'argile la plus collante possible, passée à travers le tamis le plus fin. Le mieux, c'est de garder celle qu'on a du mal à mélanger avec de l'eau, quand on utilise le procédé aqueux, j'appelle ça le "fond de cuve".
Dans quelles proportions ? Pas mal de grains, sinon ça ne nettoie pas beaucoup ... mais pas trop, sinon le bloc va se disloquer, c'est l'argile qui lie le tout.
Quand c'est mélangé, on forme un bloc, et on le laisse sécher en le remettant en forme de temps en temps.

Je dois dire qu'au début, je travaillais la terre uniquement pour faire de la poterie, jusqu'au jour où, cherchant à nettoyer ma lame, je me suis aperçue qu'un de mes moules de poterie en terre crue nettoyait très bien ma lame. Le pire est que je ne savais même plus comment je l'avais fait, mais je voyais bien qu'il contenait beaucoup de grains ... c'était sans doute un résidu de terre, pas passé dans ma passoire la plus fine, que j'avais recyclé en moule !
Perfuser une civilisation condamnée ou en créer une nouvelle : on a le choix.

ChrisG
Ceinture blanche en BJ
Ceinture blanche en BJ
Messages : 43
Enregistré le : ven. 1 avr. 2016 14:18

Re: Nettoyage de lame

Message par ChrisG » mar. 16 août 2016 22:05

Merci beaucoup, je vais tester ça.

J'avais pas envie d'avoir à payer pour nettoyer ma lame, donc ta solution me conviebt très bien !!

Répondre

Retourner vers « Forge et entretien des outils »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité