COURSE À L'ÉQUIPEMENT

Popote, réchaud, pyrobarre, éclairage etc.
Avatar du membre
Renard
Ceinture blanche en BJ
Ceinture blanche en BJ
Messages : 23
Enregistré le : lun. 5 nov. 2018 08:03
Localisation : Moselle

Re: COURSE À L'ÉQUIPEMENT

Message par Renard » mar. 6 nov. 2018 19:17

blizzard a écrit :Albert Einstein (1879–1955) disait ; « Je crains le jour où la technologie dépassera les capacités humaines. Le monde risque alors de voir une génération de parfaits imbéciles. »
Ouais j'étais à une réunion de paysans avec des techniciens et un technicien a dit qu'ils avaient un jeune qui ne savait pas où le soleil se levait...
La boussole c'était le téléphone portable (donc avec une batterie qui tombe en panne comme dit dans le premier message)... et sans ça il était perdu.
Avoir une boussole aussi c'est bien, mais savoir se repérer ou savoir l'heure avec le soleil c'est bien aussi... Même si s'est moins précis.

Bref je suis bien d'accord avec vous, quand je bricole, la batterie de la perceuse tombe tout le temps en panne, et même en en prenant 2, je finis par prendre la chignole... A force je prend même juste la chignole (oui, si j'étais un pro, j'aurais de bonnes perceuses et donc je n'aurais pas ce problème).

Mais il est vrais que pour le bushcraft, c'est la même chose... Premier exemple, je vois mon père galérer à allumer un feu avec un briquet et de l'essence alors que je l'allume tout bien avec mon allume feu et mon fire steel...
Bientôt je saurais aussi me passer de mon firesteel, et j'en serais tellement content.

Maintenant que j'ai bien tapé sur la technologie... J'avouerais aussi que je n'aurais pas envie de me passer de ma cerpe fixars XA3 parce que mes autres outils (plus anciens) ne font pas aussi bien le taf, sont plus lourd, plus encombrant... Et surtout vraiment moins drôle à utiliser!

Ensuite il y a l'émergence des low tech, donc des outils manuels ou utilisant des ressources plus traditionnelles, et c'est à la fois de nouvelles technologies, mais en restant fiables à long terme, et même en cas de survivialisme.
Pleins d'exemple : rocket stoove, chauffage d'appoint aux bougies chauffes plats, etc...
petite vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=edYQAHTF0Mk&t=1191s
Désolé si je parle plus survivialisme/autonomie que bushcraft dans mes exemples, j'espère avoir rapidement ce genre d'exemple pour le bushcraft!
(peut-être que les panneaux solaires d'appoints, la paracorde, les sacs de compressions, etc... font parties des low tech, je ne saurais dire)

Avatar du membre
Pierre
Mog-Ur
Messages : 5307
Enregistré le : lun. 20 oct. 2008 20:26

Re: COURSE À L'ÉQUIPEMENT

Message par Pierre » mar. 6 nov. 2018 20:50

Je ne sais plus si je l'ai déjà écrit dans ce fil, mais ce que je répète toujours c’est que je n'ai rien contre ceux qui se payent du matériel moderne et cher, ils le payent avec leur argent, pas le mien.
Mais là où je ne suis plus d'accord, c'est quand ces gens là viennent te dire que ce matos est absolument indispensable et que ton vieux matériel est nul.
Si tu as peur, ne le fais pas; si tu le fais, n'aie pas peur. (prov. Mongol)

Avatar du membre
Renard
Ceinture blanche en BJ
Ceinture blanche en BJ
Messages : 23
Enregistré le : lun. 5 nov. 2018 08:03
Localisation : Moselle

Re: COURSE À L'ÉQUIPEMENT

Message par Renard » mar. 6 nov. 2018 21:28

On est généralement plus efficace avec ses outils habituels qu'avec de nouveaux objets "mieux" sans s'être adapté avant.

Nihil cogito
Ceinture blanche en BJ
Ceinture blanche en BJ
Messages : 86
Enregistré le : ven. 7 sept. 2018 14:16

Re: COURSE À L'ÉQUIPEMENT

Message par Nihil cogito » mer. 7 nov. 2018 12:13

Ce n'est pas parce que c'est nouveau (moderne) qu'on sait mieux s'en servir si on ne l'a jamais utilisé auparavant, au contraire.


Nu, il faut s'équiper, soit avec du neuf, bien que de conception existant depuis des décennies, voire des siècles ; soit avec le soi-disant nec plus ultra à la pointe de la technologie, mais qui doit encore faire ses preuves. Le couteau existe dans sa forme définitive depuis environ 45 000 ans. Seuls, sa silhouette, ses matériaux, ses dimensions se sont adaptés à des usages spcialsés. Le principe reste pourtant le même : une lame tranchante, emmanchée.


Quelques soient sa forme et ses matériaux, un sac à dos fait mal aux épaules et au dos, tôt ou tard.


La tranche de pain évolua vers l'assieette en toutes sortes de matière : de la rouelle de bois au titane, en passant par la céramique, la porcelaine, le verre, les matières synthétiques, etc.

Chacun a le matériel qui est le sien parce qu'il lui convient, ce qui n'empêche pas à trop d'envier ou de critiqier celui de l'autre. Dans la majorité des cas, c'est subjectif. Il y a une énorme différence entre la situation exceptionnelle, plus ou moins fantasmée, et la permanente. C'est vrai, il y a le pire, le bon et le meilleur, aucun n'interdit d'agir. Seule l'expérience et le bon sens affinent le choix.


Les gens ont peur d'avoir peur de ce qu'il pourrait arriver s'ils cessaient de se mentir.

Répondre

Retourner vers « Matériel et accessoires »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité