COUCHAGE

Duvet, synthétique, température, matelas de bivouac, etc.
Répondre
Nihil cogito
Ceinture blanche en BJ
Ceinture blanche en BJ
Messages : 54
Enregistré le : ven. 7 sept. 2018 14:16

COUCHAGE

Message par Nihil cogito » lun. 16 août 2010 10:22

COUCHAGE
Outre le sac de couchage d'autres matériels sont utilisés :

COUVERTURE
Malgré son poids et son volume plié (ou roulé), une couverture rend quantité de services. Quand votre mode de transport vous l’autororise, ayez en toujours quelques unes dans vos bagages. Voici quelques exemples de ce que vous pourrez en faire, bien d’autres encore sont possibles.

— Sac de couchage lorsque les nuits sont particulièrement chaudes.
— Matelas, certes un peu dur, mais chaud.
— Châle pour vaquer au camp lorsque les températures fraîchissent et en situation d’urgence. En croisant ses chefs sur le devant de votre corps et en les maintenant par un lien noué à la taille (corde, ceinture assez longue), vous vous ferez un vêtement comparable au poncho sans être obligé d’y pratiquer un trou pour passer la tête, de plus cette disposition permet de la rabattre en capuche.
— Rideau-portière.
— Écran contre le vent.
— Brancard avec deux perches.
— Tapis.

MATELAS DE BIVOUAC (isolation du froid du sol ou (et) confort)
C’est principalement par le sol que le froid se communique (par conduction) au dormeur et l‘usage d’un matelas de bivouac ne devrait plus être considéré comme un excès de douilletterie, surtout que la plupart n’ont guère plus d’un centimètre d’épaisseur. D’ailleurs, il n’est pas nécessaire de posséder un matelas intégral, les jambes craignant moins le froid, un demi matelas est suffisant pour isoler le corps des épaules aux hanches, la tête, quant à elle, a le sac à dos en guise d’oreiller.

Mousse
À cellules fermées, les autres se comportent comme une éponge.

Pneumatique
Le modèle traditionnel à boudins en toile caoutchoutée a plus de défauts que de qualités.
— Odorant.
— Lourd.
— Froid, il est impossible de réchauffer la quantité d’air qu’il contient par la chaleur humaine.
— Bruyant, insuffisamment gonflé.
— Se perce.
— Il y a toujours un plaisantin qui trouve malin d’enlever un des bouchons pendant que vous dormez tranquillement.
— Long à gonfler et à dégonfler.
— Nécessite un gonfleur pour ne pas abîmer l’intérieur ; le gonflage buccal n’est pas recommandé, car l’humidité et le gaz carbonique contenus dans la respiration détériore rapidement le caoutchouc.

Autogonflant
Matelas peu épais se gonflant tout seul grâce à un garnissage de mousse élastique qui en se détendant aspire l’air à travers une valve à vis fixée à demeure. Une fois gonflé, on ferme la valve. Pour faire le vide, il suffit de l’ouvrir et de chasser l’air en roulant le matelas, et surtout ne pas oublier de la refermer soigneusement, sinon l’air serait à nouveau aspiré par l’expansion de la mousse. Le gonflage peut être démarré en insufflant de l’air ; exposé au soleil son réchauffement le raffermira encore. Ces matelas sont réellement efficaces tant en isolation qu’en confort et une fois pliés sont moitié moins encombrants que les matelas en mousse à cellules fermées.

LIT DE CAMP
Si l’encombrement et le poids ne vous posent aucun problème, le lit de camp apporte un confort supplémentaire. Attention ! s’il surélève du sol, il ne tient pas chaud, une couverture pliée ou un matelas de bivouac interposés entre la toile et le sac de couchage compense ce défaut. Un autre problème se pose, étant éloigné du sol, il y à toujours une circulation d’air par en dessous, elle doit être combattue quand il fait froid. Dans les régions très venteuses, il vaut mieux installer son lit dans un trou, la terre de fouille faisant un muret protecteur tout autour, doublé du coté d’où souffle le vent dominant par un écran pare-vent fait d’une bâche.
Lit de camp.jpg
Lit de camp 2.jpg
Vous pouvez être tentés de simplifier le dispositif en laissant pendre une couverture de part et d’autre du lit. C’est dangereux, car vous offrez un escalier aux scorpions et autres arachnides ou insectes indésirables.

Cet enfouissement ne peut évidemment se faire qu’en des lieux réellement secs et qui le resteront longtemps, sinon vous vous serez creusé une baignoire.

Les lits à armature et pieds métalliques, quoique un peu plus lourds, sont préférables à ceux à structure bois : ils ne craignent pas les termites.

Faites attention à vos mains lors du dépliage ou du pliage, les points d’articulation sont des cisailles à doigts redoutables.
Modifié en dernier par Nihil cogito le ven. 14 sept. 2018 18:45, modifié 4 fois.

Avatar du membre
nemesys
Ceinture blanche en BJ
Ceinture blanche en BJ
Messages : 221
Enregistré le : jeu. 24 juin 2010 13:01
Localisation : Val de marne

Re: COUCHAGE

Message par nemesys » lun. 16 août 2010 11:17

Merci !!
:sup:

Avatar du membre
flexo
Ceinture bleue en BJ
Ceinture bleue en BJ
Messages : 3661
Enregistré le : lun. 8 déc. 2008 17:16
Localisation : touraine

Re: COUCHAGE

Message par flexo » mer. 12 sept. 2018 20:46

DSC06054.JPG
DSC06051.JPG
DSC06050.JPG
DSC05338.JPG
C'est pas parceque c'est pire ailleurs que c'est mieux chez nous!
:flexo:

"si on enfermait les cons dans des placards, il resterait pas grand monde pour fermer les portes!"
Didier Super

Répondre

Retourner vers « Couchage »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité