ORGANISATION DES SORTIES

Sorties en forêts, bivouac et autres aventures
Répondre
Blizzard

ORGANISATION DES SORTIES

Message par Blizzard » dim. 15 avr. 2012 11:39

La lecture d’échanges de la shoutbox me fait réagir.
Toute sortie de groupe, c’est-à-dire à partir de deux personnes, impose une organisation. Si chacun tire dans sa direction, autant sortir seul. L’établissement d’un programme des réjouissances est nécessaire, même s’il n’est pas suivit à la lettre, des événements fortuits peuvent en empêcher le déroulement initial, c’est pourquoi il faut prévoir une ou des solutions de rechange que certains nommeront par mimétisme cinématographique : plan A, plan B, etc.
Certes, il est toujours possible de partir sans buts précis « au petit bonheur, la chance », ça n’est jamais concluant. Bien sûr, il faut savoir improviser, toutefois cette qualité est à réserver pour faire face à une situation imprévue.
Savoir où on va, ce qu’on y fera, comment et avec qui est important. Dans cette optique une préparation même réduite est nécessaire tant pour la logistique individuelle que collective : si on campe dans la Crau, on n’y peut pas installer son hamac, les arbres dignes de ce nom y sont rares.

À ce titre un ou deux chefs sont indispensable. Un chef désigné naturellement par son charisme et son autorité personnelle et reconnu par tous et un chef de compétence, bien entendu les deux doivent s’entendre et marcher dans le même sens. Parfois on rencontre ces qualités dans une seule personne.

Quand on stationne plus d’une nuit au même endroit, ce qui n’était qu’un bivouac prend très rapidement l’allure d’un camp, en prolongeant le séjour l’eau chaude sur l’évier y sera installée plus vite qu’on ne le pense.
Certains reprocherons ce manque de rusticité, ils oublient que dans la durée tous reconstituent plus ou moins le confort domestique auquel ils sont habitués. Seule l’itinérance quotidienne permet de se satisfaire de peu.
Donc celui qui organise prévoit :
– les moyens d’atteindre le lieu ;
– l’accueil ;
– la prise en charge de ceux qui voyagent par le train à l’aller comme au retour ;
– le montage du camp (hébergement) ;
– le site et ses possibilités (eau, emplacements, feuillées, ablutions) ;
– le recensement des vivres apportés par chacun ;
– la préparation et la prise des repas ;
– les activités souhaitables ;
– les marches prévues alentour ;
– les possibilités de secours (adresse d’un médecin) et d’évacuation médico-sanitaires ;
– le démontage du camp.

Sans être d’une rigueur militaire ce sont des choses à prendre en compte.
Il est bien entendu qu’il s’agit d’un stationnement de plus de 48 heures ; toutefois, certains points sont toujours d’actualité et à mettre en pratique.

Dans les faits, il y a peu de différence entre le camping des « bidochons » et le camp bushcraft, dans le premier les temps libres sont occupés à jouer aux boules, dans le second à fabriquer des cuillères en bois. Dans l’un on compare sa voiture et sa caravane, dans l’autre ses couteaux et sa hachette. Les uns portent des chapeaux publicitaires d’une marque d’apéritif anisé, les autres des chapeaux en poil animal ou de mercenaires en rupture de contrat. Tous sont interchangeables.

Avatar du membre
juriett
Ceinture blanche en BJ
Ceinture blanche en BJ
Messages : 9
Enregistré le : mar. 3 juin 2014 19:53

Re: ORGANISATION DES SORTIES

Message par juriett » mar. 3 juin 2014 20:49

Bonsoir, je suis nouveau sur le forum, j'ai fait ma présentation comme tous le monde, comme écris dedans je suis novice, et je viens de lire ton texte sur les sorties, et je voudrais savoir si je ne m'y suis pas mal pris ou enfreins certaine règle du forum ?
En demandant si certaine personnes pourrais être éventuellement intéressé pour faire des sorties
Car j'aimerais beaucoup rencontré des personnes pour mettre en pratique sur le terrain toute ......ma théorie YOU TUBE.

Merci.

Blizzard

Re: ORGANISATION DES SORTIES

Message par Blizzard » mar. 3 juin 2014 22:15

Bonsoir et bienvenue.

On en sait toujours plus que ce que l'on croit, mais moins que ce qu'on prétend.

D'abord, il te faut mettre en pratique ce qu'appris dans l'armée, en améliorant ce qui te chagrinais. Acquiers ta propre expérience avant de la comparer et la partager. Ce qui est lu et vu ça et là, n'as de valeur que si tu le tentes, en prenant bien sûr les précautions d'usages. Tu sauras immédiatement tes réussites et tes échecs pour en discuter ensuite. Si tu doutes de tes capacités ou si tu sens un danger, abstiens-toi. Il n'y a pas de honte à avouer son impuissance. En revanche, dire qu'on sait alors que c'est faux, la sanction est immédiate.

Ose entreprendre, même seul, de surcroît ça oblige à réfléchir pour trouver des solutions, ce n'est qu'après que tu en apprendras de meilleures si nécessaires.

Épluche une pomme de terre, tu pourras en parler.

Répondre

Retourner vers « Vos Sorties »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités